Comment une période de congés sabbatiques peut aider votre développement professionnel

 

Les dirigeants de la multinationale spécialisée dans les services dédiés aux Ressources Humaines Gi Group, vous proposent des conseils sur la manière de tirer le meilleur profit de d’une période de congés.

Passer quelques mois ou plusieurs années d’absence du travail est une option inimaginable pour certaines personnes, mais pour d’autres, c’est une façon de passer du temps à se ressourcer et à repenser leur vie.

Cette déconnexion volontaire, également connue sous le nom de « congé sabbatique », peut-être plus productive que vous ne pouvez l’imaginer, mais elle nécessite une planification et une concentration, selon les dirigeants de Gi Group Brésil, une multinationale italienne dédiée aux services de Ressources Humaines, qui en ont fait l’expérience.

Contrairement aux vacances ou à d’autres types de congés, les congés sabbatiques ne sont pas rémunérés et les personnes peuvent s’absenter du bureau, et même quitter l’entreprise, pour plus de six mois. Les raisons de prendre une pause professionnelle varient, mais en général, il s’agit de réfléchir à sa vie personnelle et professionnelle, de réaliser un projet rêvé ou un voyage, de prendre soin d’un parent malade et /ou de la maternité.

Fernanda Trindade, directrice du marketing chez Gi Group Brésil, a choisi de prendre un congé sabbatique de huit mois pour se déconnecter d’une routine de travail stressante et trouver de nouveaux objectifs, faisant de son rêve de voyager à travers le monde, une réalité. De Janvier à Septembre 2016, elle a voyagé avec son mari dans 19 pays d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Sud. Pour financer son voyage, elle abandonné son appartement et vendu presque tout ce qu’elle possédait.

Le temps passé à l’extérieur du pays était essentiel pour que Fernanda perfectionne son anglais et son espagnol, ce qui l’a aidée à retrouver rapidement un emploi à son retour de congé sabbatique et à adopter un rythme de vie davantage productif et plus équilibré. « Je suis aussi devenu plus altruiste et calme. Et il est certain qu’il y a beaucoup plus dans la vie que le temps passé au bureau et les protocoles sociaux. Alors, j’ai commencé à chercher des opportunités professionnelles qui m’offraient une meilleure qualité de vie. J’ai aussi commencé à regarder la vie avec plus d’affection, à trouver de la beauté dans de petites choses », dit-elle.

Pour Luciana Port, directrice financière de la société, son congé sabbatique était motivé par un déménagement aux Etats-Unis lorsque son mari y a été muté en 1998. Son interruption de carrière a duré un an et demi et, à ce moment-là, elle s’est rendu en Europe. Elle a suivi un cours de troisième cycle et a fait du bénévolat dans une bibliothèque.

Selon elle, en plus de perfectionner son anglais et de découvrir d’autres cultures, vivre dans un autre pays lui a appris à interagir avec les gens de différentes manières et lui a donné une vision multiculturelle qui lui permet de voir d’autres manières d’agir de planifier l’avenir plus largement. « J’essaie de pratiquer le concept du « fair-play », qui est profondément ancré dans la culture américaine, dans ma vie personnelle et professionnelle. Une autre leçon importante concerne la culture de planification, qui peut être mise en œuvre au Brésil, avec la flexibilité appropriée et des résultats étonnants. »

 

Ne perdez pas de vue ce conseil 

Un congé sabbatique ne nuit pas à votre carrière, mais n’a peut-être pas le résultat escompté dans sphère professionnelle, prévient Joao Dantas, responsable des Ressources Humaines de Gi Group Brésil. « Pour que le congé sabbatique apparaisse sur votre CV comme quelque chose qui vous distingue et que ce soit une expérience transformatrice, il est essentiel de le planifier, non pas comme de longues vacances, mais comme un temps d’apprentissage direct ou indirect, et réfléchir sur de nouvelles habitudes et façons d’agir. »

Découvrez les conseils de quelqu’un qui a eu cette expérience et spécialisé en Ressources Humaines :

  • Fixez-vous des objectifs : avant de commencer votre congé sabbatique, réfléchissez aux objectifs que vous souhaitez atteindre, à l’objectif de vie que vous voulez poursuivre, à la manière dont vous parviendrez à faire tout ce que vous voulez et au temps dont vous penserez avoir besoin.

 

  • Planifiez vos finances : pour vous permettre le luxe de prendre cette longue pause dans votre carrière, il est essentiel de vous préparer financièrement. Préparez un plan en calculant le montant que devez économiser pour pouvoir vous consacrer à votre projet et le temps dont vous aurez besoin pour atteindre votre objectif. Vérifiez combien vous dépenserez et cherchez des options pour économiser de l’argent. Plus vous avez d’informations, plus vous aurez d’options pour faire face aux imprévus.

 

  • Recherchez d’autres sources de revenus : vous aurez besoin d’argent pour subvenir à vos besoins lorsque vous serez absent du bureau. L’emploi temporaire est un moyen idéal d’augmenter votre budget et de vivre une expérience professionnelle nouvelle. Tirez parti de vos connaissances pour proposer des cours de langue ou pensez à une technique que vous maitrisez et proposez-la.

 

  • Profitez de l’occasion pour apprendre quelque chose de nouveau : profitez au maximum de votre congé sabbatique en apprenant tout ce que vous pouvez. Faites du bénévolat, apprenez une nouvelle langue ou des techniques nouvelles et différentes, parlez aux gens pour acquérir de nouvelles expériences et découvrez des cultures différentes qui pourraient vous aider dans votre développement personnel et professionnel.

 

  • Soyez ouvert à l’innovation : si vous partez en voyage, visitez différents endroits et gardez une ouverture d’esprit à ce qui est nouveau, inhabituel et inattendu. Il y a de la beauté et de l’intelligence dans toutes les cultures, alors respectez-les, essayez de les comprendre et de les pratiquer.

 

  • Négociez avec votre entreprise : déterminez si l’entreprise pour laquelle vous travaillez va accepter de garder votre poste ouvert pendant que poursuivez votre projet personnel et combien de temps vous pourrez vous absenter de vos fonctions.

 

  • Comment se préparer à retourner au travail : lorsque vous recherchez une nouvelle opportunité après votre congé sabbatique, recherchez la culture des organisations dans lesquelles vous souhaitez travailler et découvrez comment elles voient les périodes de congés sabbatiques. Ces interruptions de carrière sont de plus en plus courantes et la plupart des grandes entreprises ont mis en place des programmes pour encourager ce type de pratique.

 

  • Comment mettre à jour votre CV après une pause : décrivez dans votre CV et lors des entretiens d’embauche les compétences que vous avez acquises, votre expérience et expliquez comment vous pouvez contribuer à l’entreprise avec ce que vous avez appris pendant cette période, en mettant l’accent sur ce qui correspond le mieux à la position que vous voulez.

 

« N’ayez pas peur, intensifiez-vous. Les entreprises savent qu’aujourd’hui, le cheminement de carrière est un enchevêtrement frénétique de va-et-vient. Et la bonne entreprise sera en mesure de reconnaitre votre courage pour aborder une question aussi transformatrice », conseille Dantas.

 

Fernanda Trindade, João Dantas et Luciana Port.

Gi Group Brésil.